La Gazette Drouot
La Newsletter
18/07/2014
En couverture
Une voie ensoleillée sur la mer, un rêve d’été pour accompagner vos vacances, certes, mais aussi et surtout une peinture d’Hans Hartung. Elle date de 1973, année où l’artiste et son épouse, Anna-Eva Bergman, s’installent à Antibes dans une maison édifiée selon ses propres plans et qui deviendra plus tard une fondation...
GazetteDrouot
Suivez nous
 
Calendrier des ventes
Ventes à venir Visites de salles
Catalogues Drouot Live
Résultats Drouot Online
 
Gazette Drouot International
Top des enchères
Petit, mais précieux
Il ne mesure que 4 cm de hauteur et sera pourtant l’une des vedettes de la semaine. Fort de son bel âge - 400 ans - et de sa provenance - une famille aristocratique française -, ce pendentif devrait agiter le monde de la joaillerie...
Un petit plongeon !
L’image d’une Chine jeune et avant-gardiste, voici ce que représente Chen Man aux yeux du monde. Née à Pékin en 1980, l'artiste a plongé dans le succès à 20 ans, son style inimitable ayant fait d’elle une photographe convoitée...
L’origine des espèces
Mettant à mal le dogme religieux et de nombreuses croyances ancestrales, la théorie de l’évolution de Charles Darwin a changé la vision du monde et des hommes. Mais il fallut attendre presque un siècle pour que son travail soit admis...
Abstraction croate
L’école moderne croate s’invite sur la côte normande, où l’on note la présence d’oeuvres de Josip Vanista, Marin Tartaglia et Julije Knifer. Ce dernier, comme en témoigne notre composition, s’est engouffré dans la voie de l’abstraction...
  Fermeture estivale
En raison des congés d'été et des travaux, l'Hôtel Drouot rouvrira ses portes le jeudi 2 octobre (premières ventes).
   
Top des enchères
Bleu et blanc impérial
Vous aurez reconnu cette aiguière chinoise portant la marque de l’empereur Yongzheng, assortie d’une estimation comprise entre 40 000 et 60 000 €. Il fallait prévoir bien davantage pour l’emporter, puisqu’elle était adjugée à hauteur de 252 174 €...
Dior 1957
Comme le disait la célèbre diva tintinophile dans Les Bijoux de la Castafiore, «Tristan Bior, on dira ce qu’on veut, c’est toujours Tristan Bior !» Une formule corroborée par les enchères, à l’instar de cette robe, disputée jusqu’à 40 888 €...
Félix Youssoupov
Cet ensemble ayant appartenu aux archives de Félix Youssoupov était estimé aux alentours de 1 000 €. Il était disputé bien au-delà, puisqu’il en générait 49 400. Il est riche de deux libri amicorum, accompagnés d’un manuscrit...
Au môle du Havre
Signée Emile Othon Friesz, cette vue du port du Havre célébrant l’attrait de la mer recueillait l’enchère la plus haute de la vacation. Elle avait été présentée l’été dernier lors de l’exposition «Pissarro dans les ports» au MuMa du Havre...
   


Cette newsletter est la dernière de la saison. Prochaine édition, le vendredi 5 septembre.
Vous êtes inscrit(e) à la newletter depuis l'adresse .
">Pour vous désinscrire, cliquez ici.